Des milliers d'enseignants et autres professionnels de l'éducation ont répondu à l'appel lancé par la CSQ et ont manifesté leur présence dans le cadre du Festival western de Saint-Tite.

Je dis bravo

Bravo à la CSQ pour cette mobilisation lors du Festival western de Saint-Tite malgré les propos du directeur général qui n'aime pas que l'on prenne son festival, ses employés, ses bénévoles, son évènement pour passer des messages dits politiques, maispour les politiciens en campagne électorale, c'est OK; comme on dit, un bon bain de foule pour nos élus.
Monsieur Lafrenière, rien est à vous dans le Festival western; il y avait des bénévoles, des employés bien avant votre naissance.
C'est ce qui en fait un évènement qui perdure dans le temps.
Cet évènement de mobilisation syndicale n'a blessé personne, peut-être offusqué quelqu'un au même titre que certains n'aiment pas le rodéo parce les bêtes vivent un stress, mais vont se promener malgré tout dans les rues de la ville.
Marie-Josée Hamelin
Trois-Rivières