Hommage à la vie

En cette Semaine de la prévention du suicide, j'aimerais vous dire que tout le monde est important et a droit à sa place dans notre société. Des centaines de personnes souffrent aujourd'hui et souffriront encore demain; il suffit d'ouvrir les yeux pour le constater. Nous devons les aider à se relever et à s'accrocher à la vie.
Tu es fatigué de te battre et souvent le mot suicide te vient en tête? Ton petit frère, ta petite soeur, ton grand frère, ta grande soeur, ton père, ta mère, tes amis ou même quelques professeurs peuvent être des motivations pour toi, des exemples de bonheur. Alors pense à cette motivation et tu verras que tu as encore l'énergie de continuer et de passer au travers.
Moi, de mon côté, j'ai la chance d'avoir une famille qui me soutient et m'encourage à aller au-delà de mes limites, au-delà de mes rêves. Ma mère, m'a vue pleurer comme elle me voit heureuse dans la réalisation de mes projets. Mon père aussi est toujours là, mais souvent c'est plus facile de parler de ses «problèmes de filles» avec notre mère qu'avec notre père. Chacun prend le temps de m'écouter. Ma motivation quotidienne: mon grand frère Marc-Antoine. Merci beaucoup d'être toujours là autant dans mes hauts que dans mes bas, je t'aime énormément.
L'un de mes professeurs au primaire nous disait: «Quand vous avez un mou, prenez un petit cinq minutes de votre temps et pensez aux personnes qui vous sont chères. Repensez aux souvenirs importants pour vous au lieu de penser négatif». D'ailleurs, ce professeur, madame Isabelle, m'a beaucoup inspirée. Même après deux ans, j'y pense encore!
Alors si vous sentez un «petit mou», parlez-en à des personnes importantes pour vous avant que ça devienne une tragédie irrécupérable car votre choix aura beaucoup plus d'impact que vous pouvez l'imaginer. Votre perte deviendra un geste irremplaçable.
Cette Semaine concerne tout le monde alors au lieu de vous acharner sur le négatif, appréciez le positif de chacun et dites aux personnes importantes que vous les aimez!
Frédérique Gagnon
12 ans
École secondaire des Pionniers
Trois-Rivières