Hergé à Québec est présenté du 21 juin au 22 octobre au Musée de la civilisation.

Hergé à Québec: Tintin n'y était pas...

J'arrive du Musée de la civilisation, exposition Hergé à Québec, mais Tintin n'y était pas.
Hergé, on le sait tous, en est le père. Plus fort encore qu'un personnage, Tintin est devenu notre alter ego. Depuis plus de 80 ans (10 janvier 1929), il fait notre joie, habite notre univers et celui de nos filles et de nos fils... 
En 2017, il perce encore les yeux bleus de ma petite-fille de quatre ans et demi, assise sur les genoux de son papa.
J'arrive du Musée de la civilisation, mais Tintin n'y était pas. C'est dans la rue, dans la vie, dans nos mémoires collectives et individuelles et dans les livres qu'il se trouve. Tintin, c'est cet ami au coeur vaillant, ce but d'un Soi unifié, cette quête de bonté, de prudence et d'audace alliée à l'intelligence, à l'amour et à la fidélité.
Par un dimanche d'une d'exceptionnelle beauté, j'arrive du Musée de la civilisation. Et... non, Tintin n'y était pas! Parti secourir quelqu'un ou tenir une promesse faite, jadis? Je ne sais.
Certes, il y avait quelques témoignages, quelques interviews, mais tant et tant de murs à lire, pour représenter celui qui les escaladait...
On trouvait aussi quelques maquettes dont le château de Moulinsart, la fusée, un mur complet des livres, titrés dans une multitude de langues... Au sol, un jeu de lumière qui, pendant une seconde, nous mettait en état d'apesanteur. Mais le héros, lui, était absent.
Par ailleurs, beaucoup de documentation accrochée aux murs des quatre salles. Paradoxalement, les multiples affichettes vantaient l'efficacité et la sobriété des phylactères de Georges Rémi. Elles en soulignaient aussi les ellipses si surprenantes et si fortes dont il a su tirer le maximum d'efficacité. Hergé, dans peu de mots, peu de lignes, peu de tracés, perdure au-delà des ans et du temps.
Mais pas au Musée de la civilisation. Non. Tintin n'y était pas. 
Ce soir, je m'assieds dehors, je profite du soleil qui descend lentement et de Tintin au Tibet. Sous 30 degrés, ça me fera un bien fou de revoir mon ami... et son génial créateur.
Christiane Asselin
Trois-Rivières