Go Canada! Go!

Alors que le monde occidental se délecte de cette mascarade des Jeux olympiques de Sotchi au coût de plus de 50 milliards de dollars, une partie de la population russe peine à survivre avec le peu de moyens qu'elle a.
Des fonds qui auraient plus que suffi pour nourrir le tiers-monde au complet. Pourquoi ne pas les utiliser pour sa propre population? Une réponse qu'il faut chercher un peu dans l'histoire et la géographie de la région du Caucase.
C'est une tentative du président russe de démontrer sa puissance et son contrôle sur cette région qui cause des affrontements entre les habitants et l'armée russe.
Un point stratégique pour démontrer la force de sa gouvernance. Pendant que nous scandons «Go Canada! Go», nous approuvons les politiques «démocratiques» de Vladimir Poutine. Les libertés individuelles ne sont qu'une apparence enex-URSS. Tout est surveillé, analysé.
Ce n'est pas surprenant que les Russes aient installé un système aussi sophistiqué de surveillance des communications sur le site olympique.
Je n'exclurai pas non plus la loi antigai adoptée par le Kremlin et même si les mairies et parlements un peu partout dans le monde arborent le drapeau arc-en-ciel, en envoyant nos athlètes nous approuvons le choix d'un pays qui respecte de moins en moins les droits de la personne.
Vous me direz que les Jeux olympiques se veulent apolitiques, mais il n'en est rien quand chaque gouvernement investit des millions de dollars dans le développement des athlètes pour prouver sa supériorité sur les autres.
En ne parlant que de Sotchi ici, je n'exclus aucune des autres compétitions qui se sont déroulées dans les 30 dernières années. Nous détournons des ressources qui pourraient vraiment servir à la population mondiale plutôt que de démontrer sa suprématie sur les autres pays.
Il est temps de cesser de se cacher derrière le sport et de commencer à vraiment prendre des actions pour défendre les droits de la population mondiale qui n'a pas la chance que nous avons de naître dans un pays comme le nôtre.
David Bourgeois
étudiant Techniques de travail social
Bécancour