Fluoration: du gaspillage

Dans le débat sur la fluoration de l'eau qui sévit depuis plusieurs mois à Trois-Rivières, j'aimerais faire une comparaison. Si je donne une bouteille de 100 vitamines à quelqu'un et lui dis: «Prenez un comprimé et jetez le reste de la bouteille, puis recommencez ainsi chaque jour». Malgré le bienfait de cette mesure, un tel gaspillage est-il acceptable?
La réponse est assez évidente. Pourtant la Ville s'apprête à faire la même chose avec la fluoration puisqu'à peine 1 % de l'eau fluorée sera bue. Ainsi, dans les années à venir, des centaines de milliers de dollars vont servir à enrichir les égouts et à contaminer l'environnement avec un produit industriel hautement toxique.
Presque tous les dentifrices contiennent du fluor et le brossage des dents est une mesure simple et beaucoup plus efficace. Au lieu de gaspiller les fonds publics, pourquoi la Ville ne fournirait-elle pas une brosse à dents et du dentifrice aux enfants pour apporter à l'école? Ou encore donner des comprimés de fluor à diluer dans l'eau à ceux qui en voudraient?
Normand Lesage
Louiseville