La Chambre de commerce et d'industrie du Haut-Saint-Maurice est préoccupée par les conséquences des fuites commerciales et par la situation du commerce de détail en général. La fermeture récente de FX Lamontagne, un commerce d'équipement de sport et de plein air, a ébranlé la communauté d'affaires de La Tuque.

Fermeture de FX Lamontagne: reflet de l'économie des régions

Les auteures, Me Mélanie Ricard et Manon Côté, sont respectivement présidente et directrice générale de la Chambre de commerce et d'industrie du Haut-Saint-Maurice.
La Chambre de commerce et d'industrie du Haut-Saint-Maurice est fortement ébranlée par la fermeture du commerce FX Lamontagne Inc., annoncée le 15 février dernier. 
Tous s'entendent pour le dire, la situation des entreprises n'est pas rose et celle du commerce de détail l'est encore moins. La Chambre est consciente du défi que vivent ces entrepreneurs et est troublée par la fermeture de deux entreprises centenaires latuquoises durant la dernière année.
S'il n'est pas facile, de prime abord, d'être un entrepreneur, plusieurs facteurs viennent compliquer encore davantage la situation des commerces de détail. 
L'augmentation du commerce en ligne qui s'ajoute aux nombreux achats faits à l'extérieur de la ville rend la concurrence intense et mondiale. Les entrepreneurs doivent également composer avec les défis que représente la tenue d'inventaire, notamment les exigences imposées par les fournisseurs, ainsi que la difficulté à tenir un inventaire suffisant et diversifié dans une région éloignée. Bien entendu, cette situation réduit leur pouvoir d'achat et par conséquent les rabais qu'ils peuvent offrir à leurs clients.
Les difficultés économiques vécues par la communauté latuquoise dans les dernières années, notamment causées par des fermetures d'usines, des pertes d'emploi, de presque tous les pouvoirs et de l'incertitude dans le domaine forestier, n'ont pas non plus aidé nos entreprises à bien performer.
À tous ces facteurs s'ajoutent une main-d'oeuvre adéquate - d'autant plus difficile à trouver - et des exigences de plus en plus élevées de la part des consommateurs, qui sont inondés d'offres de produits et services en tous genres.
Mais quelles sont les solutions à ces difficultés? La Chambre croit sincèrement que la survie de ses entreprises locales sera facilitée par la solidarité de ses membres ainsi que de la collectivité envers elles. Nous devons tous être conscients que la mobilisation et l'achat local sont garants du maintien de l'accessibilité aux produits et services dans notre milieu.
Bien entendu, certains modèles d'affaires sont appelés à disparaître et d'autres devront s'adapter aux nouvelles réalités. Mais une chose est certaine, si nous voulons pouvoir continuer à faire des affaires à La Tuque, tous doivent faire un effort afin de garder nos capitaux dans notre milieu.
La Chambre désire d'ailleurs souligner les efforts faits par monsieur Sylvain Girard, propriétaire de FX Lamontagne Inc. dans les dernières années afin de s'adapter à un marché toujours en mouvement et d'offrir de nouveaux produits et services à une population dont les besoins et les désirs évoluent.
Ce n'est pas pour rien que cette entreprise aura été le coup de coeur du public lors du Gala Desjardins Action 2015, c'est une entreprise qui était fort appréciée et qui aura survécu pendant plus de 100 ans, ce qui n'est pas rien.
La Chambre désire donc féliciter monsieur Girard pour ses années de travail ainsi que le rayonnement qu'il a apporté à notre collectivité, et elle désire également encourager ses membres et les sensibiliser aux défis qui les attendent.
Nous nous devons de travailler ensemble pour la prospérité économique de notre région, de nous adapter au mieux aux changements auxquels nous faisons face et de continuer à servir notre clientèle avec toute la passion qui nous anime, car au départ, être entrepreneur est avant tout une histoire de passion.