Être musulman à Shawinigan

Que penser du jugement d'élus qui ont décidé de fermer la porte à une modification de zonage pour permettre l'ouverture d'une mosquée à Shawinigan?
Depuis Hérouxville et le débat qui a suivi, on aurait pu penser qu'une réflexion s'était amorcée (à défaut d'être achevée) à la mairie de Shawinigan sur la question des accommodements religieux. Apparemment, des citoyens, selon toute vraisemblance islamophobes, ont pu aisément infléchir la décision du maire Angers et son conseil municipal qui semblaient en premier lieu favorables à la demande des représentants musulmans.
On s'attendrait à ce que des élus restent sourds à des commentaires sous-entendant que l'implantation d'une mosquée mène à la radicalisation et au terrorisme. Cette décision populiste renforcera à coup sûr le sentiment qu'il n'est pas bon d'être musulman en Mauricie.
Pierre Côté
Trois-Rivières