L'entreprise Stéréo Plus aurait accepté d'apposer son nom sur la bâtisse du stade baseball érigée en 1938 et située dans le parc de l'Exposition, à Trois-Rivières.

Et vlan pour l'histoire et le patrimoine de la ville!

Je n'en reviens toujours pas! Comment se fait-il que personne ne s'y objecte?
Changer le nom donné d'un endroit qui a été consacré pour un sport en particulier, durant plusieurs décennies, du nom d'une personne très impliquée dans l'historique trifluvien de ce sport, pour le nom d'une quelconque chaîne de vente à grande surface est incompréhensible.
Deuxième affront, appeler la personne qui fut honorée d'y retrouver son nom durant tant de temps pour lui expliquer juste comme ça que dorénavant, la ville changera et enlèvera son nom de la dénomination de l'emplacement mais que, ne pas s'inquiéter, on lui prépare une salle qui portera son nom.
On ne connaît pas ça le savoir-vivre ici? On se fout royalement des émotions? Tout ce qui compte est l'appât de l'argent. Bravo pour l'histoire de la ville!
Le stade Fernand-Bédard deviendra le stade Stéréo Plus! Est-ce dire que la magnifique salle J.-A.-Thompson risque de se faire rebaptiser un jour la salle Walmart?
Au moins, vous n'aurez pas besoin d'un coup de téléphone à J.-A. Thompson pour l'en avertir. Il est décédé depuis longtemps.
Éliane Proteau
Trois-Rivières