Ruth Ellen Brosseau s'est avérée une des personnalités les plus marquantes de l'année 2011 sur la scène politique.

Elle fait du bon travail

Le 19 octobre, je voterai à nouveau pour Ruth Ellen Brosseau. En 2011, ce fut un acte de foi envers l'équipe de Jack Layton, car je ne la connaissais pas. Quatre années se sont écoulées depuis et j'ai vu madame Brosseau passer d'une candidate fantôme à une femme résiliente, empathique et combative qui a su représenter sans relâche les gens de son comté.
Porte-parole adjointe en matière d'agriculture et d'agro-alimentaire, elle a su défendre les intérêts de nos agriculteurs dans les dossiers de la gestion de l'offre, des compensations pour les producteurs laitiers suite à l'Accord économique avec l'Union européenne, des travailleurs étrangers temporaires et du transfert des fermes familiales.
Ruth Ellen Brosseau est une femme à l'écoute de ses concitoyens comme elle l'a démontré dans le dossier pour le nom de la circonscription, de Poste Canada et lorsqu'elle a organisé des rencontres d'information sur le projet d'oléoduc Énergie Est.    
Depuis le début de la campagne, elle nous parle d'enjeux qui nous touchent comme l'assurance-emploi, la création d'emplois, le gaspillage et la sécurité alimentaire, la pyrrhotite et la protection de l'environnement. C'est une femme honnête qui ne fait pas de fausses promesses. Je vote Ruth Ellen Brosseau et j'en suis fier.
Jonathan Fleury
Saint-Boniface