Jean-François Blais

Une belle et grande idée

Alors que le gouvernement du Québec vient de dévoiler un généreux programme d'aide pour venir en aide aux sinistrés, voilà qu'une imposante mobilisation artistique prend forme pour amasser des fonds qui iront aux victimes des inondations. Un spectacle-bénéfice - brillamment intitulé Inondés d'amour - sera présenté le 11 juin à l'Amphithéâtre Cogeco. C'est une belle et grande idée.
Il ne faut pas trop s'étonner que cette initiative soit celle du réalisateur au grand coeur Jean-François Blais, lui-même durement touché par les inondations. On a tous été témoins de sa grande sensibilité, de sa résilience. L'homme est apparu souvent dans les médias au cours des dernières semaines, bien malgré lui. 
Au plus fort de la crise, sa maison de Yamachiche baignant dans l'eau, Jean-François Blais a pris une pause pour faire part de cette idée de spectacle à sa conjointe Isabelle Viviers. Le couple s'est mis à tendre quelques perches ici et là dans la communauté artistique et les réponses positives arrivaient rapidement et en grand nombre.
La direction de l'Amphithéâtre Cogeco a embarqué dans le projet, en promettant de réduire au minimum les frais d'administration pour qu'on puisse verser le plus gros montant possible à la Croix-Rouge, spécifiquement pour le fonds d'aide aux victimes des inondations. Avec des billets à 10 $, 20 $ et 30 $, il y a tout lieu de croire qu'on fera salle - et pelouse - comble.
Et c'est surtout parce que la liste des artistes qui participeront à ce spectacle-bénéfice est impressionnante. Réussir à réunir sur une même scène, en un même moment, des noms comme Véronique Cloutier, Guylaine Tremblay, Marc Hervieux, France D'Amour, Laurence Jalbert, Gregory Charles, Jonas, Roch Voisine, Annie Villeneuve, Rémi Chassé, Jean-Michel Anctil, Marie-Ève Janvier et Jean-François Breau, Mario Pelchat, Paul Piché, Michel Louvain et Luce Dufault, pour ne nommer que ceux-là, relève de l'exploit.
Des grands noms associés à la région, comme Fred Pellerin, Breen Leboeuf, Valérie Carpentier, Sylvain Cossette, Martin Cloutier et Ingrid St-Pierre, y seront aussi. Jean-François Blais, qui réalise l'émission «En direct de l'univers», agira comme directeur artistique et metteur en scène. Il était presque naturel que les musiciens de la populaire émission, tout comme l'animatrice France Beaudoin, soient aussi de ce grand rendez-vous de la générosité et de cette célébration de la solidarité.
L'Amphithéâtre Cogeco, qui s'impose au confluent de la rivière Saint-Maurice et de ce fleuve qui a fait une poussée d'embonpoint ces dernières semaines, était le lieu tout désigné pour un tel événement. Et ça fait du bien de savoir que c'est à Trois-Rivières qu'aura lieu cet événement majeur. 
Ça nous changera de l'invasion de Montréal et de son 375e anniversaire, qu'on impose à tout le Québec à grands coups de publicités, de reportages, d'émissions spéciales. Ça commence déjà à sentir l'indigestion.
Ça fait surtout du bien de savoir que des personnes, des sinistrés, des artistes, des partenaires ont décidé d'agir rapidement et efficacement pour monter un tel spectacle, sans autre but que celui d'aider les victimes des inondations. Ça nous rappelle, une fois de plus, que la solidarité et la générosité débordent plus souvent, plus fréquemment et avec plus de puissance encore que le fleuve, la rivière des Outaouais, le Saint-Maurice et tant d'autres encore.