Stéphan Frappier
La présentation télévisuelle de la fête nationale à l'Amphithéâtre Cogeco est vraiment un coup de maître qui offrira une visibilité sans pareille à Trois-Rivières et à son infrastructure culturelle.
La présentation télévisuelle de la fête nationale à l'Amphithéâtre Cogeco est vraiment un coup de maître qui offrira une visibilité sans pareille à Trois-Rivières et à son infrastructure culturelle.

La bonne étoile de l’Amphithéâtre

ÉDITORIAL / Il y a décidément une bonne étoile qui flotte au-dessus de l’Amphithéatre Cogeco de Trois-Rivières. Alors que la pandémie paralyse littéralement l’industrie du spectacle en vue de la saison estivale, la direction de la Corporation des événements vient de réussir un grand coup en décrochant la présentation télévisuelle de la fête nationale.

C’est ainsi que les grands noms du monde artistique québécois se réuniront sur la scène de l’Amphithéâtre Cogeco pour enregistrer un spectacle qui sera diffusé le 23 juin sur les quatre principales chaînes de télé, soit TVA, Radio-Canada, Télé-Québec et V, ainsi que sur les stations de radio de Cogeco et de Qub radio.

Plus d’une quarantaine de stars québécoises seront de la partie: Ariane Moffat, Fred Pellerin, Christine Beaulieu, Pierre Lapointe, Patrice Michaud, Marie-Mai, Martha Wainright, etc. En fait, c’est pratiquement moins long de dire qui ne sera pas là que de nommer tous les artistes qui ont été invités à cette grande fête nationale et qui séjourneront pour l’occasion à Trois-Rivières

Il s’agit vraiment d’un coup de maître qui offrira une visibilité sans pareille à Trois-Rivières et à son infrastructure culturelle.

On le rappelle, la plupart des activités régionales de la fête nationale ont été annulées un peu partout au Québec en raison de la pandémie. Il faut donc s’attendre à ce qu’un nombre record de téléspectateurs regardent ce spectacle confortablement confinés dans leur salon.

Cette initiative permettra également aux artistes présents, qui n’ont pas encore eu la chance de le faire, de se produire sur la scène de ce superbe lieu artistique et aussi d’en découvrir tout le charme. Il ne faudrait même pas se surprendre après ça que des chanteurs fassent eux-mêmes des démarches pour revenir y performer.

Seule ombre au tableau: pandémie oblige, le spectacle sera enregistré devant des sièges vides. En même temps, cette grande réunion patriotique aurait assurément eu lieu, comme le veut la tradition, à Québec ou Montréal n’eut été de la crise sanitaire actuelle qui empêche les grands rassemblements. Aussi bien en profiter sans rechigner.

Il faut d’ailleurs espérer que les maîtres à penser de cette soirée auront la bonne idée de diffuser des images extérieures de l’Amphithéâtre durant la télédiffusion, question de montrer cet endroit enchanteur et unique aux téléspectateurs et leur donner envie de venir faire leur tour à Trois-Rivières quand la pandémie sera chose du passé.

Quand on sait que le réalisateur du spectacle (Jean-François Blais) est un gars de chez nous, il ne serait vraiment pas étonnant que les lieux soient mis en valeur au maximum, tant sur le plan visuel que sonore. Surtout que le grand manitou musical de La Voix n’en est pas à sa première expérience à l’Amphithéâtre Cogeco, lui qui y a présenté le spectacle-bénéfice pour venir en aide aux victimes des inondations en 2017. Bref, il connaît la place et son grand potentiel, et il devrait être en mesure de l’exploiter au maximum.

Ce spectacle de la fête nationale à l’Amphithéâtre Cogeco vient mettre un baume sur la déception d’avoir dû annuler le spectacle hommage du Cirque du Soleil qui devait cette année rendre hommage aux divas québécoises. D’accord, ça ne vient pas remplacer les 65 000 visiteurs qui se déplacent chaque été pour voir à l’œuvre les artistes du Cirque, mais disons que c’est mieux que rien et que ça devrait être payant à long terme.