Courage et détermination

Tradition oblige, le temps de sélectionner les personnalités de la dernière année est de retour. Les choix du "Nouvelliste" pour cette cuvée 2017 ont un tous un point en commun: ils ont dû faire preuve de courage et de détermination pour marquer l’actualité des douze derniers mois.

Cette année, ce sont les victimes des inondations du printemps dernier qui ont retenu l’attention du Nouvelliste. L’exceptionnelle crue des eaux qu’ont connue plusieurs régions du Québec aura été synonyme d’un grand désespoir mais également d’une entraide collective rarement vue chez nous.

Il faut notamment saluer l’implication des politiciens et des soldats des Forces armées canadiennes qui ont été présents sur le terrain pour soutenir les centaines de personnes qui, sans cela, auraient pu aisément sombrer dans la dépression et le découragement. Mais le plus grand mérite revient aux sinistrés eux-mêmes qui se sont serré les coudes pour passer à travers cette terrible épreuve.

D’ailleurs, cette grande manifestation de solidarité a connu son apogée avec le spectacle Inondés d’amour, présenté à l’Amphithéâtre Cogeco, au profit des victimes des inondations. Lui-même frappé pas la crue des eaux, Jean-François Blais a été le grand chef d’orchestre de cette heureuse initiative. Le directeur musical de l’émission En direct de l’univers n’a eu aucune difficulté à convaincre les plus grandes stars du showbusiness québécois de participer à ce spectacle. C’est ainsi que ce collectif animé par France Beaudoin et Véronique Cloutier a attiré pas moins de 5000 spectateurs et a permis d’amasser 87 500 $ qui ont été versés à la Croix-Rouge. 

Plusieurs mois après ces inondations, des marques psychologiques et physiques de ces événements sont encore visibles. Certains critiquent l’aide gouvernementale qui tarde ou qui n’est pas suffisante, d’autres émettent des réserves sur le projet de nouvelles règles d’urbanisme en zone inondable. Le ministre Martin Coiteux va d’ailleurs présenter cet hiver un nouveau plan d’action pour mieux se préparer aux prochaines crues printanières. Bonne nouvelle.

Notre personnalité de l’année dans le monde du sport est nul autre que Patrick Charlebois. Quand on parle de courage et de détermination, l’athlète trifluvien a dû en faire preuve pour compléter sept marathons, en sept jours sur sept continents. Il a non seulement relevé le défi en prenant le quatrième rang sur une vingtaine de participants, mais il est également devenu le tout premier Canadien à compléter le World Marathon Challenge. Mais surtout, Patrick Charlebois a profité de la visibilité que lui a procurée cette aventure pour amasser pas moins de 93 495 $ qu’il a remis à la Fondation régionale pour la santé de Trois-Rivières. Cette somme permettra d’acheter de l’équipement pour l’unité de néonatalogie. C’est ce qu’on appelle joindre la bonne forme physique à une bonne cause!

Finalement, notre titre de personnalité de l’année dans les arts et spectacles revient à Denis Villeneuve. L’homme originaire de Gentilly a une fois de plus prouvé en 2017 qu’il appartient au cercle restreint des plus grands cinéastes de la planète. Est-il intimidé de frayer avec les meilleurs acteurs d’Hollywood? Pas une minute! Au contraire, Denis Villeneuve a su résister à une énorme pression en réalisant la suite du film mythique de Ridley Scott, Blade Runner. Un exploit qui a été chaudement accueilli par la critique et qui démontre encore une fois que Denis Villeneuve est désormais un pilier mondial du cinéma.