Des souvenirs volés à mon père de 96 ans

OPINIONS / Dernièrement, mon père a dû se rendre à l’hôpital de Trois-Rivières, à la suite d’une chute à sa résidence. 

Il a été changé d’hôpital une semaine plus tard pour l’hôpital du Centre-de-la-Mauricie, à Shawinigan. À cause de la COVID-19, les visites étaient impossibles à l’hôpital de Trois-Rivières. À Shawinigan-Sud, j’ai été autorisée à rendre visite à mon père, comme aidante naturelle. Deux jours après son arrivée, son portefeuille a disparu. Une somme d’environ 265 $, ses cartes d’identité et quelques photos s’y trouvaient également.

Mon père avait son portefeuille sur lui lors de la chute... c’est pourquoi il l’avait en sa possession. Car à chaque séjour à l’hôpital, il me remettait son portefeuille... Mais COVID oblige, je n’ai pas pu récupérer ce portefeuille.

Je ne sais pas si vous pouvez vous imaginer comment c’est difficile pour un homme de 96 ans, ayant toute sa tête, de se faire voler son portefeuille. La honte, la gêne, et bien des sentiments de culpabilité sont passés dans cette chambre d’hôpital.

J’ai beau lui dire que ce n’était pas une fortune, qu’il y a des choses bien plus graves que ça... et que la personne qui lui a pris son portefeuille ne doit pas être très fière quand elle se regarde dans le miroir... Mais ce vieux, très vieux, ce très, très vieux portefeuille était un souvenir de sa femme décédée tragiquement il y a deux ans et demi et que sa photo était dans ce portefeuille qu’elle lui avait offert.

Et moi qui fais les magasins pour remplacer ce fichu de portefeuille: trop gros, pas assez gros, trop de compartiments ou pas assez de compartiments, trop raide, trop mou, ne fait pas dans la poche comme l’autre... C’est certain: ce n’est pas l’autre, qui s’était fait à la forme exacte de la poche arrière du pantalon.

Bien oui, c’est juste un portefeuille... Mais combien important dans la vie de mon père. Il vient un temps où tout changement est un obstacle.

Je souhaite que la personne qui a volé (je dis bien volé car il ne l’a pas perdu, sinon nous l’aurions retrouvé) ce portefeuille soit capable de dormir. Il serait dommage qu’elle perde le sommeil pour si peu... Je souhaite qu’elle soit fière, car ce serait dommage que cette personne abandonne le sentiment de fierté pour si peu... Je lui souhaite tout le bonheur qui lui revient.

D’une fille qui accompagne son père du mieux qu’elle peut afin qu’il soit heureux tous les jours du reste de sa vie...

Guylaine Veillette

Fille de Georges Veillette

Saint-Tite