Des pistes de solutions pour les préposés aux bénéficiaires

Le CIUSSS mise sur un programme accéléré pour atteindre ses objectifs en ce qui a trait aux effectifs de préposés aux bénéficiaires, mais pourquoi ne regarde-t-il pas la situation présente?
Le problème va rester le même si le CIUSSS continue à privilégier des demi-postes au lieu de postes complets.
Une proposition gagnante serait de faire des postes à temps complet qui régleraient 80 % des problèmes car deux demi-postes nécessitent deux remplaçants lors de maladie, vacances, promotions, etc.
Ensuite, est-ce que les préposés peuvent vivre avec des demi-postes ou être obligés d'avoir un deuxième emploi?
Je crois que la solution est devant vous et simple à régler en grande partie.
Pas plus coûteux un temps complet que deux demi-temps et des remplacements à n'en plus finir.
Oui l'enveloppe pour surtemps est «open» mais transformer le surtemps en temps complet donnerait une meilleure vie aux préposés et un meilleur service aux usagers. C'est l'opinion de plusieurs préposés qui ne parviennent pas à se faire entendre ou dont les opinions tombent souvent entre deux chaises.
Claude Trudel
Trois-Rivières