Denis Villeneuve est le premier Québécois francophone en nomination pour l'Oscar du meilleur réalisateur grâce à L'arrivée.

Denis Villeneuve en mode ouverture!

La cérémonie des Oscars se tiendra ce dimanche et plus que jamais un cinéaste québécois sera sur la sellette. Le film L'arrivée de Denis Villeneuve est en compétition avec huit nominations dont celui du meilleur film et de la meilleure réalisation. Une première pour un cinéaste francophone québécois.
Mais ce qui est tout aussi digne de mention est le fait que ce film, bien qu'il ait été financé par les États-Unis et tourné avec des acteurs américains, a été conçu en grande partie au Québec avec des artisans du cinéma d'ici, qui eux aussi fouleront le tapis rouge dimanche puisqu'ils sont également en nomination dans différentes catégories. Alors les complices québécois de Denis Villeneuve risquent aussi de goûter aux grands honneurs.
L'arrivée a pour thème la venue d'extraterrestres. Bien que le sujet ait été maintes fois traité au cinéma, Villeneuve nous propose un film en mode réflexion, offrant un point de vue original avec une notion assez poussée sur la linguistique.
L'imaginaire de certains de nos réalisateurs est en mode ouverture. En fait, l'inspiration et le génie tout court n'ont pas de frontières. Denis Villeneuve s'inscrit dans cette lignée.
Notre cinéma des années 60 et 70 avait l'objectif radicalement tourné sur nous, sur notre «québécitude». De grandes oeuvres ont ainsi vu le jour, portées par de grands cinéastes. Maintenant, un regard est posé sur l'ailleurs. On n'a qu'à penser à Incendies du même Villeneuve, sorti en 2010. Le cinéma québécois s'universalise et nous questionne face au monde dans lequel nous vivons. C'est tout à notre honneur!
Yvan Giguère
Saguenay