Avant la conférence de presse, des micros ont capté l'échange entre Guy Julien et Yvon Picotte. « Je lui ai dit qu'elle avait engraissé. Elle était en tabarnak », a rapporté Guy Julien qui venait d'intimider la journaliste Marie-Claude Julien.

Dehors!

Incroyable! Et dire que ce sont deux ex-ministres... Deux personnes qui ont convaincu une majorité de gens de voter pour eux, avec de belles paroles. Soit que la politique les a considérablement changés en idiots, soit qu'ils ont toujours été comme ça.
Guy Julien et Yvon Picotte mériteraient de se faire diriger par une femme forte, aussi forte que ces deux «messieurs». Une femme qui les mettrait au jeûne un bon moment, car ils en ont besoin. Une femme pas trop frileuse qui les traiterait comme ils traitent les femmes. Ça me dépasse de constater qu'existent encore aujourd'hui des «messieurs» qui se trouvent drôles avec des commentaires comme ils ont fait à une si charmante journaliste.
Marie-Claude, moi je vous ai connue et vous êtes formidable!
À la suite des propos de ces deux «messieurs», continuer à les voir siéger chez RCM, ça m'enlève le goût de recycler...
Dehors les «messieurs» qui se croient tout permis parce qu'ils ont déjà été politiciens!
Céline Ayotte
Shawinigan