Pierre Karl Péladeau et Julie Snyder

Conférence-spectacle

Julie Snyder est une bonne femme d'affaires: oui... mais. Sa sortie fracassante à la télévision n'a pas eu l'air d'avoir de l'effet dans la population. À ce que je sache, elle continue à présider ses entreprises et ce n'est pas demain que les émissions comme Le Banquier et La Voix vont disparaître du petit écran.
Madame Snyder, nous prenez-vous pour des cons, des naïfs? On dirait que d'adopter l'attitude de victime, ça marche. Après Joël Legendre, voilà Julie Snyder qui pleurniche sur son sort. C'est facile de mettre la faute sur les autres. Et puis, je trouve cela curieux de voir comment TVA, LCN et RDI en ont fait leur première manchette au bulletin de nouvelles. L'annonce de la stratégie maritime du gouvernement Couillard a passé en deuxième.
Mais, au fond, la vraie raison de la sortie de Julie Snyder, c'est peut-être qu'elle veut avoir beaucoup plus de temps pour son futur mari si elle veut devenir la première dame d'un pays indépendant. Quelle stratégie! Quelle crise de bacon! Tous les moyens sont bons pour arriver à sa fin.
Denise Lamothe
Shawinigan-Sud