Le projet Nemaska sur le site de l'ancienne papeterie Laurentide.

Cessons de penser à notre magnifique petit nombril

En réaction à l'article concernant la procédure d'enregistrement qui doit avoir lieu concernant le projet d'implantation de l'usine Nemaska-Lithium.
Étant père de famille début trentaine et amoureux de mon chez-moi, Shawinigan, je demande une seule chose à tous les citoyens qui désirent la tenue d'un registre dans le dossier de Nemaska-Lithium: cessez de vouloir faire reculer encore plus notre ville économiquement!
À une certaine époque, Shawinigan était un endroit où il faisait bon vivre, beaucoup d'emplois bien rémunérés et surtout, un faible taux de chômage. Maintenant que nous avons perdu un grand nombre d'emplois bien rémunérés - Alcan, Belgo et Laurentide, pour ne nommer que ceux-là -, il est grand temps que nous nous relevions les manches tous ensemble pour redonner à notre ville sa place dans l'économie provinciale.
Notre maire Michel Angers fait de bonnes choses et de moins bonnes, personne n'est parfait. Mais on ne peut pas lui reprocher de ne pas essayer.
La tentative de parc industriel dans le secteur de Saint-Georges-de-Champlain à coup de millions de dollars n'était pas un bon coup, mais Nemaska-Lithium, oui! Certains ont peur de la pollution, du bruit, des allers-retours de camions mais souvenons-nous que c'était une papetière qui était là. Les normes environnementales pour une usine de lithium sont beaucoup plus élevées que pour l'ancienne Laurentide. Le risque de contamination est quasi inexistant.
Pour ma part, je préfère voir de la création d'emplois sur un terrain inexploitable plutôt qu'une vieille bâtisse abandonnée nous rappelant nos belles années. Cessons de penser à notre magnifique petit nombril et pensons aux générations futures en leur offrant des bons emplois dans un domaine prometteur.
Pouvons-nous vraiment lever le nez sur 150 emplois? Réellement? Merci M. Angers de continuer à croire en notre ville même si parfois vous êtes seul à pagayer à contre-courant. Faites de la création d'emplois, rien n'est plus important. Ne vous occupez pas de quelques réfractaires qui ne pensent qu'à leur bien-être personnel.
Olivier Marchildon
Shawinigan