Visite dans un milieu de vie des plus agréables

Dernièrement nous étions invités à nous rendre au Centre l’Assomption de Saint-Léonard-d’Aston afin de visiter leur deuxième étage qu’ils ont converti en unité prothétique pour accueillir les personnes qui souffrent de la maladie d’Alzheimer.

La direction de cette résidence, le personnel responsable des soins de santé, les préposées aux bénéficiaires de même que le conseil d’administration se sont donné comme mission que ce soit un milieu de vie à tel point qu’ils ont fait affaire avec un résident et artiste de notre localité afin qu’il transforme chaque espace de ce corridor et chaque porte en une rue de village où des paysages à couper le souffle animent la vie de ces personnes malades.

Nous avons vécu une soirée formidable, nous y avons rencontré des personnes malades certes, mais malgré les maux qui les accablent, partagent une certaine sérénité. Je dis bien «partagent» parce que, à moins d’être alités, il n’y en a pas qui passent des journées assis dans leur chambre à se morfondre en attendant la mort... Il y a tellement d’activités manuelles, des exercices ou des jeux qui font que, ceux qui «habitent cette localité» ne perdent pas trop leur motricité et je peux vous dire que la rue principale est très achalandée.

Et que dire de ceux et celles qui ont des étoiles dans les yeux, c’est-à-dire tout le personnel. Nos personnes âgées sont dorlotées, on leur donne des câlins, on leur parle, on les console, on rit avec tous et toutes, on les prend dans nos bras, on chante et parfois on pleure et pourquoi pas. Ces personnes malades sont là pour vivre dans une atmosphère de tranquillité, de respect, de paix, de bonheur, et ce, jusqu’en fin de vie. Les gens qui travaillent là sont des passionnés. Ils s’encouragent et s’entraident les uns les autres et c’est très évident. C’est beau à voir et c’est très consolant.

Merci à nos amis du Centre l’Assomption pour votre invitation. Nous avons découvert un univers hors du commun et ce trésor qui fait partie de notre environnement, ces gestes de bonté qui vous animent, eh bien c’est chez nous que cela se passe!

Suzanne Vincent, présidente

FADOQ de Saint-Léonard-d’Aston