Vérifiez les faits

OPINION / En réaction à la lettre de M. Clide Normandin intitulée «Pourquoi vouloir tout rejeter de la religion?», publiée dans notre édition du 21 février.

Monsieur Normandin, à la suite de votre lettre d’opinion dans ces pages, j’ai toujours souligné que la spiritualité est de mise et fait partie du message d’amour de Jésus. Ce sont les dogmes et la doctrine que j’ai dénoncés, parce que j’ai référé aux historiens, y compris des théologiens comme Sponville, Drewerman, Scott Peck et autres, et ceci en quête de la vérité. J’ai toujours fait une différence entre religions et sectes.

Concernant les prêtres, non seulement je ne les ai jamais attaqués, j’ai même déjà écrit dans ce journal que je n’ai rien contre les religieux et religieuses qui ont fait des bonnes œuvres, les hôpitaux et autres. Je ne suis pas athée mais agnostique. Concernant M. Parent, moi-même je lui ai dit ne pas être d’accord avec lui s’il ne relève que le mal des religions et non aussi le bien qui a été fait. Avant d’écrire des calomnies, il faudrait aussi comme chrétien, vérifier les faits.

Si croire vous fait du bien, j’en suis contente pour vous.

Andréa Richard

Trois-Rivières