Julie Boulet

Une nomination surprenante

J’étais un peu surpris par la nomination de madame Boulet au développement économique de la Ville de La Tuque. Pendant les plus de dix ans comme politicienne, je ne me souviens pas de l’avoir entendue donner son opinion sur quelque dossier ou enjeu. Nous la connaissons aussi comme étant «pas au courant» de ce qui se passait dans son ministère et de «ne pas s’occuper» des questions d’argent du Parti libéral. Mon opinion de madame Boulet n’était pas très flatteuse. Elle me semblait être le plus bel exemple d’une députée qui flottait sur la vague de son parti.

Ce n’est qu’en visitant son «CV» sur le site de l’Assemblée nationale que j’ai appris son implication dans la MRC de Mékinac, avant d’être élue à l’Assemblée nationale. Cela me donne un peu espoir qu’elle puisse s’attarder à sa nouvelle vocation avec plus de conviction, d’implication et d’aplomb que ce que les apparences m’ont laissé croire depuis son passage en politique.

Mes meilleurs vœux pour madame Boulet et la Ville de La Tuque.

Jacques Marchildon

Saint-Adelphe