Une leçon de nos jeunes

OPINIONS / J’entends souvent des gens de ma génération critiquer négativement les générations suivantes et encore plus sévèrement les plus jeunes. Permettez-moi de partager un moment surprenant, inattendu et qui me rend fier de mon fils, de notre jeune équipe de hockey et de cette belle génération.

Lors du tournoi de hockey de Cap-de-la-Madeleine, nous avons décidé de mettre du ruban adhésif rouge sur tous les bâtons de notre équipe. Pas par hasard, car c’est un symbole de solidarité contre la discrimination des jeunes autochtones. Comme trois des coéquipiers proviennent des Premières Nations, pourquoi pas! On profitera de l’occasion pour ajouter aux valeurs enseignées aux jeunes.

J’ai expliqué la signification aux jeunes avant le premier match et de là ma stupéfaction... Personne ne savait de quoi je parlais! La discrimination? C’est quoi? Est-ce comme l’intimidation, parce que ça on connaît, on nous en parle tout le temps à l’école. Plus j’expliquais ce qu’est la discrimination, plus j’avais l’impression de devenir un prof de science avancée qui tente d’expliquer à des jeunes de 11 ans la théorie de la relativité restreinte d’Einstein...

Pour eux, il ne semble pas exister de différence entre les gens. Je souhaite que la discrimination soit pour toujours éradiquée de nos sociétés. Mais force est d’admettre, à voir ce qui se passe autour de nous, que ce ne sera pas ma génération qui le fera... J’ai par contre l’espoir de voir nos enfants faire mieux.

Sylvain Gélinas

Citadelles de Trois-Rivières

Pee-wee C