Une destinée réjouissante

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Nouvelliste
OPINIONS / L’auteure, Johanne Hinse, est présidente de la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières.

Quelle magnifique façon de conclure l’année avec cette nouvelle qui nous réjouit tous, soit le feu vert qu’a donné la Cour supérieure aux coopératives, permettant la pérennité de notre Nouvelliste.

À titre de présidente de la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières, lorsque j’ai appris la situation préoccupante dans laquelle se trouvait notre partenaire, je me suis empressée d’inviter Alain Turcotte, président-éditeur du journal, à partager un petit-déjeuner. J’étais sensible à ce que pouvaient ressentir les employés, mais surtout, je tenais à savoir comment la Chambre pouvait aider. Parce qu’être partenaire, c’est unir nos forces pour faire évoluer nos organisations. Et chaque fois que la CCI3R rayonne, c’est grâce au travail des journalistes de chez nous.

À ce sujet, je fus très touchée d’entendre les mots de Paule Vermot-Desroches, présidente de la FPJQ Mauricie et journaliste au Nouvelliste, lors de la mobilisation du 4 septembre, que je partage ici: «Non, Facebook et Google ne dépêcheront jamais un journaliste pour couvrir vos conférences de presse ici. Ils ne couvriront pas non plus vos succès, vos investissements, vos efforts, votre dévouement, vos actions, vos revendications».

Subséquemment, plusieurs initiatives sont nées, la communauté s’est mobilisée, et aujourd’hui, je tiens à souligner le travail et l’audace dont ont fait preuve les nouveaux propriétaires de la Coopérative de solidarité Le Nouvelliste.

Au cœur de la crise, j’ai partagé dans ces pages, l’importance d’une presse régionale en santé. «Depuis près de 100 ans, il est au cœur de nos foyers et grâce à une équipe de professionnels, il nous permet d’avoir accès à une information diversifiée, régionale, recherchée et essentielle pour les citoyens, particulièrement pour le milieu des affaires dans lequel la Chambre évolue. La présence du Nouvelliste est absolument nécessaire tant sur les plans culturel, social, politique, ainsi que sur le plan économique».

En ce début de nouvelle année, qui s’annonce prospère pour notre milieu, je réitère mon appui au Nouvelliste, et j’applaudis chaque personne qui s’est engagée dans ce processus rigoureux. C’est toute une partie de la communauté qui pourra continuer de faire vivre ses enjeux à l’intérieur de ces pages. Pour un organisme comme la Chambre, c’est si précieux!

Bien sûr, il y a à travers cette nouvelle des personnes qui auraient souhaité une conclusion différente. Chers retraités, la CCI3R demeure sensible à votre situation. J’ai également une pensée pour tous ceux qui œuvrent auprès d’autres médias, écrits ou parlés, qui doivent sans cesse se réinventer pour assurer leur pérennité. Soyons optimistes!