Un rendez-vous sur l’avenir des églises

OPINIONS / Le 16 novembre prochain, de 10 heures à 15 heures, le Comité d’étude sur l’avenir des églises en Mauricie tiendra un premier rendez-vous au Centre communautaire Jean-XXIII. On peut penser que le groupe de travail présidé par monsieur René Beaudoin présentera le résultat de ses travaux de la dernière année.

«L’événement s’adresse aux responsables des paroisses du diocèse de Trois-Rivières, des municipalités, des organismes et des entrepreneurs de la région», dit l’affiche annonçant l’activité. Il est curieux de constater que les fidèles, les usagers des lieux de culte dont il sera question, ne semblent pas être invités à participer à l’événement. Pourquoi? Parce qu’ils ne seraient pas parties prenantes aux décisions qui devront être prises éventuellement? Je ne veux pas prêter de mauvaises intentions aux organisateurs de la rencontre, mais je trouve néanmoins cela curieux.

J’invite donc tous les fidèles du diocèse de Trois-Rivières à se préoccuper de cet événement et s’ils ont de l’intérêt pour l’avenir de leurs lieux de culte à communiquer avec madame Élisabeth Manny, de l’Office diocésain de pastorale de Trois-Rivières, pour s’inscrire par téléphone au: 819 379-1432, poste 2368 ou à écrire par courrier électronique à secretariatpastoral@diocese-tr.qc.ca.

Il faut que nous, les fidèles, nous soyons nombreux à cette rencontre. Elle ne concerne pas que les membres des assemblées de fabrique, que des représentants des municipalités ou des entrepreneurs de la région. Elle concerne d’abord et avant tout les fidèles qui, de multiples façons, ont contribué à la construction et à l’entretien de nos églises. Moi, j’y serai, c’est sûr.

Pierre Auger

Trois-Rivières