Un registre à coût nul

Lettre adressée à Madame Geneviève Guilbault, ministre de la Sécurité publique et vice-première ministre du Québec.

Madame la Ministre,

Voici une suggestion qui pourrait faciliter l’application de la loi sur les armes et résoudre le problème social que pose l’immatriculation de ces armes à feu sans restriction.

Quoique nous sommes contre le Registre dans sa forme actuelle, notre solution semble à la fois la moins déplaisante pour les utilisateurs d’armes sans restriction, entièrement satisfaisante pour les besoins de la sécurité publique et comporte même un «volet de bonification» à la loi.

Notre proposition permet une intervention préventive et un dépistage systématique de tout individu présentant des risques pour la sécurité publique, soit par la possession d’armes ou la présence d’armes là où il habite.

Et, ce qui n’est pas négligeable, le «modèle de registre» que nous proposons ne requiert aucun budget d’opération!

Zéro dollar d’investissement requis pour le Registre des propriétaires (et non des armes) d’armes à feu sans restriction!

J’espère ainsi contribuer à la résolution du conflit qui nous oppose à votre gouvernement et au respect de la loi.

Jean Paquette

Trois-Rivières