Un obstacle à l’activité physique

J’ai bien aimé l’article d’Alexandre Pratt dans La Presse + du 15 février. J’ai trouvé ça déplorable lorsque la Ville de Shawinigan a exigé des frais supplémentaires aux résidents des villes voisines qui utilisent les installations sportives; maintenant c’est au tour de ma ville, Trois-Rivières, de faire la même bêtise.

Qui seront les gagnants de cette mesure? Sûrement pas la Ville de Trois-Rivières, car plusieurs ne viendront plus. Les gens des villes voisines payent des frais d’inscription et ces sommes permettent de payer entraîneurs et arbitres. Ces gens fréquentent également les commerces de Trois-Rivières lorsqu’ils viennent pour les activités sportives. De plus, la Ville devra embaucher des personnes pour s’assurer que les gens de l’extérieur ont bien payé les sommes supplémentaires exigées.

Nous savons toutefois qui seront les grands perdants: les enfants qui, pour certains, ne pourront plus pratiquer de sports. On nous parle de hausses de cas d’obésité, de diabète, de TDAH, etc. chez les jeunes, ce qui engendre des coûts importants au système de santé. Lorsqu’un ou une athlète résidant dans une municipalité voisine gagne une médaille olympique, cela représente une très belle visibilité pour notre ville, notre région et le sport. S’il vous plaît, organisons-nous pour faire bouger nos jeunes pour qu’ils soient en santé et là nous serons tous gagnants!

Sylvain Duquette

Trois-Rivières