Le barrage de la Gabelle.

Un manque de respect sur la Gabelle

Il y a des gens qui agissent de façon à se foutre des conséquences que leurs gestes peuvent avoir et à se foutre de tout le monde.

Un après-midi, récemment, j’arrive au barrage de la Gabelle du côté de Saint-Étienne-des-Grès. Il y a environ une vingtaine de véhicules et je suis le dernier de cette file jusqu’à ce qu’il en arrive d’autres derrière moi. C’est certain que pendant la semaine, aux heures de pointe, il y a beaucoup d’autos et un peu d’attente en plus, mais c’est quoi un petit cinq minutes?

Donc, une série d’autos arrivent sur le pont en provenance de Mont-Carmel; il y a huit véhicules au total. Après le délai d’attente, c’est au tour des autos de Saint-Étienne-des-Grès de traverser vers Notre-Dame-du-Mont-Carmel. Là j’ai été renversé! Après que huit véhicules soient passés, le feu de circulation est passé au rouge. Le neuvième véhicule est arrêté comme il se doit. Eh bien, quatre ou cinq véhicules ont dépassé celui qui avait arrêté sur la rouge. Le bras descendait et remontait parce qu’il y avait un véhicule qui passait. Ils se sont retrouvés 13 sur le pont du barrage.

Et ce n’est pas tout: à ce moment-là j’étais le sixième de la file mais plusieurs autres sont arrivés derrière moi. Quand la lumière est revenue au vert, nous avons avancé. Alors croyez-le ou non, nous étions 18 sur le pont; c’est-à-dire qu’environ neuf ou dix véhicules ont brûlé le feu rouge.

Hydro-Québec a déjà donné des avertissements pour ces écarts de conduite. Je sais qu’il y a des caméras qui surveillent le barrage. Alors un jour ne vous surprenez pas si Hydro-Québec ferme le lien interrives. Ce sera à cause de vous, sans dessein et insouciants!

Parmi les gens qui respectent les lieux, il y en a qui ont vraiment besoin de ce lien qui leur sauve beaucoup de temps. Alors, vous qui passez sur la rouge et qui vous foutez royalement des autres, si le lien ferme un jour vous serez les premiers à chialer contre Hydro-Québec.

Servez-vous de votre tête et soyez respectueux des autres!

Gilles Bergeron

Notre-Dame-du-Mont-Carmel