Un délai serait souhaitable

La légalisation du cannabis doit être retardée pour faciliter le travail des policiers et pour mieux encadrer la vente.

Le consommateur de cannabis devra avoir en sa possession la facture d’achat de la quantité de cannabis en sa possession, provenant du fournisseur de cannabis médical ou en vente libre autorisé par le gouvernement du Québec à la suite de la légalisation du cannabis.

Dans la loi, on devrait ajouter que toute personne qui veut se procurer du cannabis devra posséder un permis de la SQDC, qui émettrait des permis de possession selon la loi constituante. Le permis ne devrait permettre de se procurer du cannabis qu’une seule fois par jour.

Les villes et les MRC devraient augmenter leur effectif pour permettre aux policiers d’avoir un chien pisteur qui pourrait faire du dépistage dans tous les endroits où il est permis ou non de fumer, afin de s’assurer que ceux qui consomment du cannabis respectent la loi.

Cela vaudrait aussi pour les occupants d’un véhicule routier et les occupants de tout véhicule sur l’eau.

Guy St-Pierre

Louiseville