Un bureau d’experts décisionnel et indépendant pour l’environnement

OPINIONS / Récemment, c’était le Jour de la Terre. Et nous sommes au coeur d’une période d’inondations. Bon moment pour faire une suggestion écologique!

Je ne suis pas un scientifique ni un politicien mais j’ai comme l’impression que l’heure est grave. Non pas qu’il soit trop tard mais il est temps.

La suggestion: puisque les scientifiques ont du mal à se faire entendre; puisque les politiciens ne sont pas tous certains qu’il faille agir; pourquoi ne pas créer un bureau d’experts décisionnel, indépendant du pouvoir politique? Un peu comme la Banque du Canada qui est décisionnelle par rapport au taux directeur par exemple. Il est entendu et accepté que les grands paramètres financiers sont trop importants et à trop long terme pour être laissés aux seuls politiciens qui se succèdent et se remplacent aux quatre ans. Imaginons le chaos des finances publiques sans la Banque du Canada ou la Réserve fédérale des États-Unis.

Il ne me semble pas exagéré de penser que les grands paramètres écologiques mériteraient la même considération. Ce Bureau d’experts aurait pour mandat de définir et imposer ces grands paramètres écologiques comme la Banque de Canada doit définir et imposer les grands paramètres financiers.

Claude Doyon

Trois-Rivières