Un boisé, une fierté

Plus de 10 000 signatures se retrouvent sur la pétition. Près de 400 personnes sont intéressées par l’événement Facebook. Ces chiffres sont significatifs. Nous sommes nombreux à être inquiets quant à l’avenir du boisé des Estacades dans le secteur Cap-de-la-Madeleine. Cette mobilisation citoyenne témoigne d’un questionnement important chez les Trifluviens et Trifluviennes concernant cet enjeu à caractère environnemental et social.

Un espace vert, un endroit de quiétude et un îlot de paix à proximité, c’est ce qu’est, d’abord et avant tout, le boisé des Estacades. En plus de nous offrir un magnifique paysage forestier, le boisé des Estacades nous donne accès à notre majestueuse rivière Saint-Maurice. Accès devenu plutôt rare en la ville de Trois-Rivières. Nous en profitons tous collectivement, il purifie notre air et apaise notre conscience.

Non, nous ne sommes pas contre tout projet de développement à Trois-Rivières. Nous voulons simplement être consultés dans ce projet. Des conseillers et conseillères ainsi qu’un maire ont été élu démocratiquement en novembre 2017. La démocratie, ce n’est pas seulement une fois aux quatre ans. C’est aussi l’exercice d’une réelle consultation publique lorsque vient notamment la question du développement de notre ville. D’ailleurs, notre objectif n’est-il pas d’être bien chez nous? D’être plus heureux? Pour certains technocrates, on parlerait de «rétention et attraction» de la population. Je préfère parler de bien-être et de bonheur collectif.

Vous et moi aimons les diverses activités que propose Trois-Rivières. Il fait bon y vivre et nous affectionnons notre ville. Parfois animée et colorée, parfois apaisante et relaxante. C’est pour cette relation privilégiée entre la population, le calme de la nature, et la vie mouvementée de la ville, que nous choisissons Trois-Rivières. La rivière Saint-Maurice ainsi que la nature entourant notre ville font partie intégrante de cette qualité de vie que nous chérissons. Nous avons la chance d’avoir dans notre ville, à quelques kilomètres tout au plus de nos résidences, ce petit endroit de répit, cet endroit de pureté que représente le boisé des Estacades. On a ça chez nous! Il faut en être fiers!

Mais pour préserver cette fierté, cette beauté, il faut se mobiliser. Mardi, vous êtes tous et toutes invités devant l’hôtel de ville dès 18 h 45. Venez faire part de vos préoccupations et vos inquiétudes quant à l’implantation d’un possible quartier résidentiel à l’endroit du boisé des Estacades à notre conseil municipal.

Il serait bien que nous puissions tous, petits ou grands, jeunes comme plus âgés, profiter de ce paysage naturel et magnifique. Il faut que tous et toutes nous nous questionnons sur ce que nous voulons en tant que population et que nos représentants et représentantes municipaux soient au fait de cette situation.

Peut-être faudra-t-il que, collectivement, nous donnions tous un petit peu de nous-mêmes pour préserver notre boisé et sa beauté. Nous avons le devoir et le droit de parler, mais il faudra aussi être écoutés et consultés.

Valérie Deschamps

Citoyenne et co-organisatrice du rassemblement du 2 octobre