Le député de Maskinongé, Marc H. Plante, réagit aux propos tenus plus tôt cette semaine par le chef de la CAQ, François Legault, lors de son passage à Shawinigan.

Un bilan libéral plus que positif pour la Mauricie

Je souhaite revenir sur les propos de M. François Legault parus dans le quotidien Le Nouvelliste dans l’édition du 4 avril dernier.

L’auteur, Marc H. Plante, est député de Maskinongé à l’Assemblée nationale, président du caucus des députés de la Mauricie et adjoint parlementaire du premier ministre pour les régions.

Depuis l’entrée en poste de notre gouvernement en avril 2014, la Mauricie a fait une progression remarquable! Il faut en convenir, la région a dû faire face à de nombreux défis économiques, mais nous sommes tous très fiers de l’effervescence qu’elle connaît aujourd’hui grâce aux nombreux efforts du gouvernement en place. Notre bilan est plus que positif. Depuis avril 2014, le taux de chômage est passé de 9,3 % à 5,5 % en février 2018. Les entreprises sont en croissance et investissent. Le tourisme connaît une hausse marquée dans la région en plus de rapporter 440 millions $ en recettes annuelles et de faire travailler 14 000 personnes dans 1300 entreprises.

En Mauricie, nous sommes cinq députés impliqués ayant à cœur le développement de nos circonscriptions. Les gens d’ici savent qu’ils peuvent compter sur leurs élus pour faire avancer les dossiers qui les concernent. M. Legault, ne tenez pas la région pour acquise aux prochaines élections générales. Vous aurez à faire vos preuves!

J’en profite également pour rappeler quelques actions concrètes de notre gouvernement depuis 2014 pour la région de la Mauricie. Notre gouvernement a contribué à la hauteur de 18,5 millions $ pour brancher des foyers de la Mauricie à Internet haute vitesse. Nous avons investi pour moderniser et diversifier les activités de l’entreprise Kruger. Nous avons investi 20 millions $ pour rénover les écoles de la région et investi 100 000 $ pour embellir des cours d’école en 2017. Plusieurs entreprises de la région ont bénéficié d’une financière du ministère de l’Économie pour faciliter l’entrepreneuriat, le manufacturier innovant, les exportations, les trois piliers de la stratégie économique du gouvernement. En plus de la prolongation du Fonds de diversification.

Contrairement à ce que le chef de la CAQ laisse entendre, nous avons fait notre travail! Notre bilan est positif, car nous avons su faire les bons choix et nous continuerons à poursuivre notre travail pour notre région, la Mauricie.