Servitech: que la magie opère!

Premièrement, je salue le courage des citoyens de Shawinigan qui, face à un questionnement, se prennent en main pour comprendre et dénoncer ce qu’ils pensent être une injustice.

Ce souci touche le compte de taxes de plusieurs personnes dans la ville de Shawinigan et force est d’admettre que plusieurs cas évoqués demandent réponses et explications.

Mais si on regarde ce dossier de plus près, est-ce vraiment le problème ou un symptôme?

Il est louable d’avoir une rencontre d’explication, car c’est de cela dont il s’agit ce mercredi 5 février. Mais à la base, le processus restera le même, soyez-en certains. Il est bien encadré et comme à chaque rôle d’évaluation, il y aura quelques ajustements ici et là dans une proportion comparable aux autres années. Servitech ne fera pas de miracle ni de magie.

Pourquoi? Simplement parce que les règles et méthodologies seront les mêmes et que le fardeau reste le même à payer. Peut-être qu’au final la tempête sera calmée à la suite de certains ajustements ou à la suite des explications et une majorité risque de garder un goût d’insatisfaction.

Le rugissement que l’on entend est que les citoyens ont atteint leur limite. Le message est simple et une majorité silencieuse commence à réagir: fini la hausse de taxes! Cette mobilisation est la base d’un épicentre qui va laisser des traces. Possible que ce soit moins visible mais la faille est grande et un mouvement est en marche et touche tous les gens.

On le sait, à chaque action il y a une réaction.

Il y a un temps pour investir et les dix dernières années ont vu les budgets respecter cette vision de mise à niveau de la ville, mise à niveau certes nécessaire et dans l’ensemble bien réalisée. Donc, pendant dix ans, Shawinigan a posé des actions dans ce sens, augmentant la charge des citoyens à un niveau limite.

Il devrait aussi y avoir un temps pour économiser, et ce temps est venu selon plusieurs. Il faut regarder vers l’avant et s’adapter et il est temps de geler et diminuer progressivement ce compte de taxes. Je propose que nos élus tendent l’oreille et écoutent le bruit et le grondement qui n’est pas celui des chutes de Shawinigan mais des payeurs de taxes.

Pour ce faire, devons-nous obligatoirement passer par des pétitions et mobilisations ou n’est-ce pas le rôle de nos élus de prendre le pouls de leurs citoyens? Citoyens, continuez à cultiver ce dialogue avec vos représentants par écrit ou directement en personne. La mobilisation doit prendre cette direction: une demande claire dans un dialogue respectueux. Il n’est pas nécessaire d’arriver à des points de rupture.

Chers élus qui avez notre confiance, entendez ces demandes et réagissez. Les citoyens veulent plus que des explications; ils veulent des actions précises dans le sens de leurs besoins.

Une proposition telle qu’une réduction de taxes de 1 % par année pour les dix prochaines années pourrait possiblement rallier la très grande majorité et ainsi nous pourrions, ensemble, continuer dans la mesure de nos moyens à faire épanouir notre ville de Shawinigan.

Pas besoin de magie ni de lourds débats. Ce rendez-vous ne doit pas être manqué et pourrait, avec une vision commune, devenir un signal très fort d’une ville unie et en équilibre et devenir une référence. Une Ville à l’écoute et en gestion ouverte: cet impact serait bénéfique à coup sûr.

Luc Gélinas

Shawinigan