Le premier ministre Philippe Couillard.

Restera-t-il de l’argent dans les coffres du gouvernement?

À la vitesse où les pères Noël libéraux donnent l’argent ces jours-ci, il faut se demander s’il restera de l’argent dans les coffres en octobre 2018.

Après nous avoir serré la ceinture, et je devrais dire après avoir serré tout ce que l’on pouvait serrer pendant près de trois ans, tout d’un coup il a poussé un arbre à argent dans la cour libérale.

Il ne faut pas être gêné pour faire des annonces comme ils le font pour nous redonner ce qu’ils ont pris sans aucune gêne. Les finances étaient en mauvaise posture.

Sérieusement, je me demande vraiment dans quel état elles le seront ces finances au mois d’octobre.

À la vitesse où l’argent pleut dans les premières semaines de janvier, faut pas s’imaginer qu’il va en rester. On va vouloir nous repasser l’austérité.

Faut vraiment prendre les gens pour des imbéciles pour oser nous dire que ce n’est pas en prévision des élections...

Lucie Fortin

La Tuque