Rendre à César...

OPINIONS / Beaucoup de commentaires ont été dits et écrits sur les succès tant culturels qu’économiques de l’Amphithéâtre Cogeco. En tant que citoyen, je m’en réjouis et j’en ressens une fierté énorme. Mais par contre je ne peux m’empêcher de souligner le silence étrange et incompréhensible de tous ces individus qui, au fil des ans, n’ont cessé de dénigrer les principaux artisans de ce très beau succès trifluvien.

Qu’on parle d’Yves Lévesque, de Steve Dubé et de plusieurs autres, je m’attendrais que les chialeux viscéraux sortent publiquement et admettent que n’eût été de ces personnages convaincus qui travaillaient pour le bien de la communauté – et non pour leur bien personnel –, rien de tout cela n’existerait aujourd’hui.

Alors où êtes-vous mesdames et messieurs? Qu’attendez-vous pour admettre que vous étiez dans le champ, et qu’une grande partie de vos commentaires du temps ne démontraient qu’un brin de jalousie et de frustration qui n’avaient pour origine qu’une aversion personnelle due a des vues politiques différentes des vôtres. Qu’attendez-vous pour rendre à César ce qui appartient à César?

Jacques A. Dion

Trois-Rivières