Québec solidaire et le transport collectif public en région

Saviez-vous que sous le gouvernement libéral on a coupé la Conférence régionale des élus (CRE) soutenant un projet pilote de transport entre les MRC? Aucun soutien pour le transport collectif privé non plus! Fini le transport de l’entreprise Orléans ou Kéolis entre Shawinigan et Trois-Rivières et diminution drastique des circuits directs entre Montréal et Trois-Rivières! Aucun effort des libéraux n’a été fait pour faire pression, soutenir et maintenir ses précieux services!

Imaginez, l’autre jour, mon fils a pris un bus avec un circuit de 2 h 30 de Montréal à Trois-Rivières, seul choix possible avec un horaire de travail régulier! Pour justifier ces coupures, on affirme que les transports collectifs ne sont pas rentables. En fait c’est faux. Comme pour un véhicule personnel, les transports collectifs sont des investissements pour notre mieux-être, notre développement et la vitalité de notre région. C’est avoir accès à un approvisionnement alimentaire varié, accès à l’éducation, la formation et aux services de santé, alimenter nos relations sociales et familiales et notre ouverture sur le monde avec des activités de loisirs et culturelles.

Couper dans le transport est la meilleure manière d’isoler socialement et appauvrir les territoires de la Mauricie. C’est ça la qualité de vie des familles pour les libéraux et la CAQ? Les services de transport sont essentiels en ruralité et souvent déterminants dans le choix d’un lieu de vie, en particulier pour les jeunes, les couples avec un seul véhicule, les personnes âgées qui ne souhaitent pas conduire l’hiver, etc.

Comme dans notre vie personnelle, il est nécessaire de soutenir financièrement les services collectifs à titre d’investissement vital pour les populations du Québec. Québec solidaire est le seul parti qui veut instaurer un système de transport public dans toutes les régions, je vous invite à l’appuyer. Plus nous serons nombreux à appuyer les idées de QS, plus ces idées auront un poids politique et pourraient influencer les autres partis…

Nathalie Lefebvre

Saint-Adelphe