Québec solidaire et la laïcité

Je suis de ceux qui croient que l’interdiction de port de signes religieux devrait s’appliquer non seulement aux juges, policiers, gardiens de prison et procureurs de la Couronne, mais à l’ensemble des employés de l’État. Étant par ailleurs un partisan de Québec solidaire depuis de nombreuses années, je me suis jusqu’ici accommodé de sa position plutôt minimaliste à ce sujet, étant donné le caractère progressiste de ce parti.

Dans quelques semaines, QS va reconsidérer sa position sur cette question. Au moment où cette formation politique a pour la première fois réussi à faire élire des députés ailleurs que sur le Plateau, et à sortir de Montréal, j’inviterais ceux qui auront à statuer à être en phase avec la population du Québec, au sein de laquelle il a un relatif consensus concernant cette question. À défaut de quoi on aura compris que QS n’est rien de plus que le parti du Plateau. Ce qu’il redeviendra bien vite en terme de députation, à n’en pas douter. Chose sûre, je devrai alors me demander si je continue à lui apporter mon soutien.

Gilles Leycuras

Trois-Rivières