Pyrrhotite: à qui iront les 280 M$?

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Nouvelliste
OPINIONS / Une petite demi-journée d’espoir dans la saga des victimes de la pyrrhotite; malheureusement depuis l’annonce que la coalition des victimes de la pyrrhotite demanderait au gouvernement fédéral que l’amende dont la firme SNC Lavalin doit payer au gouvernement fédéral devrait être redistribué entièrement aux victimes de la pyrrhotite, les nouvelles pour ceux qui ont déjà effectué ces rénovations sont un peu inquiétantes.

Étant nous-mêmes des victimes de cette fameuse pyrrhotite, cette nouvelle était douce à nos oreilles. Cette joie a été de courte durée quand nous avons entendu que les demandes de la coalition visaient seulement les tests qui n’étaient pas encore effectués et pour aider les personnes qui n’avaient pas encore effectué les rénovations sur leur résidence.

Toutes les personnes qui ont déjà effectué et payé ces rénovations Qu’advient-il d’elles? Pour notre part, nous avons payé tous les tests nécessaires en plus du montant demandé pour l’inscription au recours collectif (deuxième vague). Nous avons reçu le prêt de 75 000 $ comme tout le monde, mais c’est jamais suffisant pour couvrir toutes les factures qui se rattachent à l’ampleur de ces rénovations. Pour nous, le montant de dépassement du 75 000 $ est de 52 863,57 $.

Je me rappelle très bien qu’en campagne électorale tant provinciale que fédérale, les candidats promettaient une grande aide aux victimes de la pyrrhotite… Maintenant qu’ils sont bien installés dans leur chaise de député, c’est le temps de nous prouver que nous avons eu raison de leur faire confiance. Nous attendons encore de voir des actions qui devraient être posées et qui nous donneraient un soupçon d’espoir. Cependant, l’aide doit être en équité avec toutes les victimes, rénovations effectuées ou nouvelles inscriptions. Toutes les victimes doivent avoir leur part du gâteau.

J’ai encore confiance au jugement de nos gouvernements qui, je l’espère, ne laisseront pas tomber ceux qui ont déjà payé et fait tous les sacrifices pour passer au-delà de cette grande épreuve. À mon idée, les meilleurs alliés pour bien nous représenter dans cette grosse cause sont nos élus de chaque palier de gouvernement. Les représentants de la Coalition sont ceux qui doivent talonner le gouvernement et ne pas laisser aller les choses dans l’inéquité pour toutes les victimes.

En bref, les victimes sont épuisées parce qu’en plus de vivre les désagréments d’un tel projet, elles doivent aussi subir des problèmes financiers importants qui souvent ne se résoudront pas aussi rapidement qu’on le souhaiterait…

Louise Denis

Jean-René Pelletier

Victimes de la pyrrhotite

Trois-Rivières