Projet de conversion discutable

OPINIONS / Et si Le Nouvelliste n’existait pas, qui serait au courant du projet de «convertir» l’église Saint-Jean-de-Brébeuf en mosquée?

Assisterons-nous à la chute fracassante de l’élégant clocher et à l’érection d’un austère minaret?

C’est un mouvement de Croisade à l’envers. Et au lieu du chant des cloches appelant les fidèles à la messe dominicale, quelques fois par jour, du haut du minaret, l’appel percutant du muezzin convoquerait les fidèles à la prière.

Les musulmans ont droit à une mosquée répondant à leur besoin d’un lieu de prière et de réunion. Il n’est pas question de s’opposer à un tel projet.

En cette France laïque, le gouvernement a fait construire l’imposante Mosquée de Paris.

Le diocèse est en chute libre. Nos églises sont ou démolies, ou vendues, ou louées, ou transformées, voilà les bonnes nouvelles que Le Nouvelliste nous apprend au rythme des mois.

Il y a des cas désespérés. De là à se résigner tout bonnement! Nous serions bien tristes, même honteux si…

Allons-nous, sans mot dire, infliger un deuxième martyre à ce brave Jean-de-Brébeuf?

Jean Panneton, prêtre

Vicaire dominical

Trois-Rivières