La cabane à sucre Chez Nathalie

Pourquoi s’acharner ainsi sur Nathalie Simard et son conjoint?

Nathalie Simard. Une femme qui ne l’a jamais vraiment eu facile dans la vie. Une femme qui a eu le courage de dénoncer son abuseur et qui s’est fait mettre de côté par plusieurs de ses pairs dans le milieu artistique. Nathalie Simard qui, en faisant preuve de courage, s’est attiré des blagues de très mauvais goût par la fille même de son abuseur. Ça prend des nerfs solides pour résister et passer à travers une telle épreuve.

Nathalie s’est relevé les manches, a gardé la tête haute et essaie de gagner sa vie honnêtement en faisant ce qu’elle aime. En divertissant le public. Saint-Élie-de-Caxton s’est fait connaître grâce à Fred Pellerin, qui fait preuve d’une grande imagination. Pratiquement tout ce que propose Fred Pellerin a des retombées économiques sur la municipalité et les gens de l’endroit participent joyeusement aux nouveaux projets. Comme plusieurs se plaisent à le dire, il a mis Saint-Élie-de-Caxton sur la carte. 

La première fois que j’avais lu dans Le Nouvelliste que des citoyens se plaignaient du bruit à Saint-Mathieu-du-Parc parce que Nathalie et son conjoint avaient eu la brillante idée d’offrir des spectacles de karaoké et de foires champêtres, je n’arrivais pas à y croire. La saison estivale est toujours plus bruyante. Le bruit des tondeuses le matin, les cris des enfants qui jouent à l’extérieur, les motos, les voitures de sport qui pétaradent et c’est ça la routine l’été. Toujours un peu plus bruyant. Mais l’été dure si peu longtemps, c’est vraiment un moindre mal. 

Pourquoi s’acharner ainsi sur Nathalie Simard et son conjoint et toujours leur mettre des bâtons dans les roues? Y aurait-il de la jalousie dans le fait qu’ils essaient simplement de vivre décemment et d’offrir de beaux événements aux gens? Si les gens de St-Mathieu-du-Parc avaient fait preuve d’étroitesse d’esprit, pas grand monde aurait su que cette belle municipalité existe. Tous les événements proposés par Nathalie et son conjoint auraient eu des retombées économiques à Saint-Mathieu-du-Parc. 

Je tiens à souligner que je ne connais pas personnellement Nathalie Simard et Lévis Guay, mais je constate que le traitement qu’on leur réserve n’est pas mérité. Pour utiliser mon côté ironique, j’ai envie de dire aux gens de Saint-Mathieu-du-Parc: «Quand l’été arrive, déménagez en ville.» Je comprends très bien que le bruit est parfois agressant, mais des foires champêtres qui durent quelques heures par fin de semaine, est-ce la fin du monde? Est-ce à ce point invivable que tous leurs projets doivent être détruits avant même qu’ils puissent se concrétiser? 

J’apporte mon soutien moral à Nathalie et à Lévis et je leur souhaite du succès ainsi qu’une belle vie. L’ayant vécu moi même, je peux dire à Nathalie qu’une femme qui réussit très bien dans la vie suscite beaucoup de jalousie. Mais à part les jaloux, il y a des gens qui sont derrière elle et Lévis pour les encourager dans leurs démarches. Je suis de ces gens et avec tous les efforts que nous déployons, nous pouvons garder la tête haute.

Anne-Sylvie Duquette

Saint-Boniface