Pour un changement du mode de scrutin

OPINIONS / Encore une fois, le vote stratégique a coûté le poste à des députés aimés et compétents et l’on parle de plus en plus du vote proportionnel. Mais ça ne corrigera jamais cet état de choses.

Il existe un moyen pour avoir à la fois le député que l’on désire et l’orientation que l’on veut au niveau de l’idéologie politique et ça s’appelle la proportionnelle démocratique.

Le principe est simple et ça se passe sur le bulletin de vote. Ce dernier comprendrait deux colonnes, une avec le nom des candidats et l’autre avec le parti politique. Ainsi, on vote pour son candidat et si on n’aime pas les idées ou le chef du parti qu’il représente, on coche dans la deuxième colonne le parti qui représente le plus nos aspirations.

Par la suite, on divise le pourcentage de vote de chaque parti par le nombre de députés élus et ça donne la valeur de chaque vote de député. Lors des votes en chambre, chaque parti votera en fonction du pourcentage reçu et non du nombre de députés élus.

On aura surtout des gouvernements de coalition mais ils seront au moins à l’image du vote démocratique. Bien sûr, l’idéal serait le vote obligatoire afin d’avoir le pouls de chacun mais on n’est pas encore rendu là.

Jean Noël Béliveau

Trois Rivières