Pour le ping-pong à Shawinigan

Lettre adressée au directeur des loisirs de la Ville de Shawinigan.

Monsieur,

Je m’appelle Claire Longpré et j’ai 66 ans. J’habite à Shawinigan depuis le 1er mai 2016.

J’ai fait quelques recherches afin de trouver un endroit pour jouer au ping-pong ici à Shawinigan, ma ville natale. J’ai habité dans plusieurs villes depuis mon départ (à l’âge de 20 ans).

J’ai grandi autour d’une table de ping-pong… avec mes six frères. J’ai pu y jouer à Midland (Ontario) durant l’hiver 2006-2007, avec des gens de mon âge, et aussi à Thetford Mines, de 2008 à 2016, dans une polyvalente super équipée en tables, etc. avec les étudiants. J’ai aussi encouragé les étudiants du Cégep de Thetford Mines durant un tournoi. On pouvait se rendre au Cégep de Thetford Mines et y jouer même les fins de semaine dans un grand hall d’entrée adjacent aux quartiers du conseil étudiant.

J’oublie de vous mentionner que j’y ai aussi joué à Caraquet en 2007-2008, grâce au don précieux d’une table par mon médecin de famille pour les gens du troisième âge.

Ici, au Collège Shawinigan, il n’y a que des tables de billard dans une salle d’études. Quant à mes recherches pour des gens de mon âge (personnes de 50 ans et plus), il me reste à investiguer un dernier endroit: l’ancienne Palestre nationale m’a-t-on dit…

J’ai rencontré une personne de l’école secondaire du Rocher (Grand-Mère) l’an dernier et j’ai constaté qu’il n’existe pas d’endroits où les personnes de 50 ans et plus pourraient s’en donner à cœur joie, et exercer leurs talents en ping-pong.

J’adore jouer au ping-pong, qui s’avère être un sport interactif où on apprend à se connaître rapidement (humour et rires aussi), et qui tisse des liens de camaraderie et d’amitié.

Voici mon rêve de créer des ponts entre les générations: il serait chouette d’organiser éventuellement un tournoi avec les jeunes (des écoles secondaires), les étudiants du cégep de Shawinigan (il leur faudrait de l’équipement), et les «crooners» des 50 ans et plus et de voir les interactions et les habiletés de chacun autour d’une même passion, le tennis de table. Les uns qui jouent plus près de la table et les autres qui jouent loin de la table. Et… l’effet domino d’un tel projet augmenterait l’enthousiasme de nos talentueux joueurs! Qu’en dites-vous?

Je me croise donc les doigts et espère, en ce faisant, redonner vie à ce sport mis au rencart il semble. C’est un excellent exercice cardio et certainement une aide pour diminuer le stress. Le matériel est sans contredit abordable je crois. On peut aussi y jouer toute l’année!

J’apprécie que vous me lisiez et j’attends de vos nouvelles avec grand intérêt.

Claire Longpré

Shawinigan