Pour la planète

OPINIONS / On a beaucoup parlé la semaine passée de l’altercation de Mariannick Mercure avec Yves Lévesque. J’ai comparé cet événement avec celui de Catherine Dorion. Les gens regardent les apparences sans porter attention aux messages. On préfère aller écouter nos politiciens disant de beaux mensonges sucrés, à quoi on sourit et applaudit.

La nouvelle génération dit la vérité crue et dérange. On tolère beaucoup moins l’hypocrisie.

À ceux pour qui les apparences prévalent, on vit avec la réalité d’aujourd’hui: la planète se meurt et on préfère encore taire la réalité.

S’il vous plaît, laissez la parole à la vérité. Aux prochaines élections, votez pour l’avenir de la planète plutôt que pour votre portefeuille!

Luc St-Antoine

Maskinongé