Pour la formation de partis ou d’équipes politiques à Trois-Rivières

OPINIONS / Depuis l’élection de notre nouveau maire, la ville de Trois-Rivières semble redevenir tranquillement, mais sûrement la ville morte qu’elle a longtemps été.

Est-ce une critique directe visant Jean Lamarche? Certainement pas!

Est-ce un constat que notre maire a un manque d’appui des petits roitelets forts de leurs fades pouvoirs? Sûrement…

Ayant travaillé avec Jean Lamarche, je ne peux croire qu’il est rendu à avoir un manque de leadership. Le sachant – du moins dans le temps – très proactif.

Alors vous devinez que cette critique s’adresse directement aux formations de petits clans, qui tentent d’empêcher la ville d’avancer pour leurs projets personnels ou ambitions personnelles et non pour la population en général.

Rappelons-nous de l’époque de Vision Zéro, j’ai longtemps pensé que cette bande avait plutôt «zéro vision». Les derniers mois nous le prouvent, car plus rien n’avance, plus rien ne se décide.

Que l’on fût pour ou contre Yves Lévesque, les derniers mois nous prouvent qu’il avait raison, de dire que certains conseillers bloquaient tous les projets, qui avaient de l’avenir pour notre ville. Ne pensons qu’à l’amphithéâtre au temps des sept majestés qui ont tout fait pour bloquer ce projet et qui maintenant nous donnent un sentiment d’appartenance, et la fierté d’être Trifluviens.

Alors j’ai mis une pétition en ligne sur le site www.change.org, sur ma page Facebook (Jean Beaulieu) et la page Facebook de Boutique À la carte, pour demander la formation de partis (équipes) politiques à Trois-Rivières et ainsi éviter ces cliques nocives.

Alors, «la gang», si vous vous sentez plus gros que le bœuf, allez signer la pétition et présentez-vous ensuite avec votre équipe lors de la prochaine l’élection et on verra le résultat.

Bonne chance!

Jean Beaulieu

Trois-Rivières