«Avec le point de presse de 13h, le gouvernement a voulu maintenir la communication avec les citoyens et c’est la chose à faire en temps de crise majeure», écrit David Crête, professeur de marketing à l’École de gestion de l’Université du Québec à Trois-Rivières.
«Avec le point de presse de 13h, le gouvernement a voulu maintenir la communication avec les citoyens et c’est la chose à faire en temps de crise majeure», écrit David Crête, professeur de marketing à l’École de gestion de l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Peur et culpabilité comme stratégie

David Crête
David Crête
Professeur de marketing à l’École de gestion de l’Université du Québec à Trois-Rivières
POINT DE VUE / La peur comme stratégie. Avoir recours à la peur pour provoquer un changement de comportement n‘est pas nouveau. L’état l’utilise dans des campagnes portant sur les dangers du tabac ou de la vitesse automobile. Au Québec, c’est la voie que le gouvernement a décidé d’emprunter depuis mars. Consciemment ou non.