Petit questionnement

OPINIONS / Je me questionne encore beaucoup ces derniers temps à la suite de l’attaque au couteau sur le père Claude Grou à l’oratoire Saint-Joseph.

J’attends encore la dénonciation de ce geste gratuit et brutal par la communauté musulmane. Zéro. Niet. Nada. Rien. Imaginez si un imam d’une mosquée avait été la cible d’une telle attaque. Notre premier ministre du Canada serait venu pleurer de grosses larmes devant les médias et dénoncer cette affreuse attaque.

Il est alarmant de voir toutes ces attaques qui se passent partout dans le monde. Si cette malheureuse et déplorable attaque avait été perpétrée sur un musulman ou un imam, la personne responsable de ce geste odieux aurait été traitée d’islamophobe et de raciste.

Mais pourquoi le silence de cette communauté? Je veux comprendre. Est-ce que la vie d’un prêtre catholique est moins importante que celle d’un imam? Et pour tous les autres prêtres catholiques qui ont été tués dans différents pays au cours des dernières décennies, pouvons-nous parler de racisme contre la religion catholique?

Il semblerait qu’un peu partout sur la planète, les gens d’une même nation se chicanent pour faire valoir le multiculturalisme et d’autres d’une même nation qui n’en veulent pas. Les gens d’une même nation manifestent dans les rues et la résurgence des néonazis en Allemagne est très réelle. Le fait de nous diviser ainsi ne fait que le jeu des radicaux. Ne jamais oublier «Diviser pour mieux régner»… En tant que Québécois, ne tombons pas dans le panneau. Faisons valoir nos droits et libertés, sans violence.

Anne-Sylvie Duquette

Saint-Boniface