Marie-Louise Tardif

Pas forte, notre députée...

Madame Marie-Louise Tardif, l’Assemblée nationale n’est pas la place pour dormir ou lire un livre ou encore prendre ses courriels sur sa tablette.

Le 11 juin 2019, lors du vote important sur la crise des médias, la dame était dans la lune ou ailleurs; elle a oublié de se lever pour voter et elle se lève pour s’abstenir de voter. Quelle erreur! Mais où était notre députée?

Les électeurs de Laviolette–Saint-Maurice vous ont élue pour les représenter, non pas pour leur faire honte. Une erreur, cette abstention! Soyez à votre poste, présente, avec toute votre tête.

Quand on est élu député(e) pour représenter une circonscription, nous avons un travail à faire. Ce travail est très important. Vos commettants vous regardent et vous jugent sur le travail que vous faites. Souvent, les Québécois sont sarcastiques envers la politique; des circonstances comme celle-là font en sorte que les gens se désintéressent de la politique.

Madame Tardif, soyez plus éveillée!

France Gagné

Shawinigan