Oui, un coup de barre doit être donné

OPINIONS / En réaction à l’éditorial de Martin Francoeur intitulé «Une industrie vulnérable», publié dans notre édition du 15 mai dernier.

Oui, un coup de barre doit être donné dans l’industrie du tourisme, souvent mal aimée, laquelle malgré elle, génère une activité économique appréciable. De plus, le tourisme procure de l’emploi à des milliers de personnes.

Tous les acteurs de cette industrie – gouvernement du Québec, gouvernement fédéral, municipalités et MRC, entre autres – devraient se concerter et développer un plan directeur pour promouvoir la région et offrir des salaires respectables à ses employés, proportionnels aux retombées économiques générées par l’industrie.

Marc Laprise

Trifluvien d’adoption et amoureux de Trois-Rivières et de sa région