L'ancien premier ministre du Québec, Philippe Couillard.
L'ancien premier ministre du Québec, Philippe Couillard.

On attend d’autres excuses

OPINION / Les libéraux doivent s’excuser pour le manque d’investissement dans le réseau des CHSLD pendant 15 ans avec les conséquences que l’on connaît.

La ministre Marguerite Blais a beau changer de parti politique pour se faire entendre mais elle n’a pas le contrôle du portefeuille politique.

M. François Legault s’est excusé, ainsi que Mme Pauline Marois.

On attend les excuses de Jean Charest, ancien premier ministre, de Monique Jerôme-Forget, ancienne présidente du Conseil du trésor (qui se vantait dans plusieurs entrevues à la télévision d’avoir la sacoche bien serrée et bien en main), de Phillippe Couillard, médecin ancien premier ministre, de Carlos Leitão ancien ministre des Finances, et pour finir celui qui ressemble le plus à Donald Trump quand il donne des entrevues à la télévision, Gaétan Barrette, médecin et ancien ministre de la Santé. C’est ce même ancien ministre qui a créé les superstructures où personne ne se reconnaît, les CISSS et les CIUSSS.

Qui sont les patrons de chaque CHSLD dans l’organigramme?

Souvenons-nous de leur mauvaise gestion des CHSLD au Québec pendant 15 ans.

Les Québécois doivent punir les libéraux et les extraire du pouvoir pendant 25 ans, minimum.

Denis Bergeron

Trois-Rivières