Omertà gazière à Batiscan?

OPINIONS / À Batiscan, dans la nuit du 14 février dernier, le puits A003 situé sur la route 138 et le chemin de l’Île-Saint-Éloi Ouest a explosé selon un reportage de Radio-Canada.

Celui-ci avait été inspecté en 2015 et 2016 par des techniciens du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec. On y notait qu’«un débit de gaz naturel de l’ordre de 50 ml/min avait été détecté à l’évent» et on recommandait d’y faire un suivi régulier.

Pourquoi n’a-t-on pas informé la Municipalité et la population à ce moment-là? La Mauricie est la région où on a foré le plus grand nombre de puits au Québec et Batiscan en compte cinq. Les propriétaires savent-ils qu’une bonbonne souterraine de gaz gît dans leur voisinage. La valeur de leur propriété en serait-elle affectée? Voilà des questions légitimes que les citoyens se posent et ils méritent plus de transparence de la part du Ministère.

Le premier ministre Legault répète qu’il n’y a pas d’acceptabilité sociale à propos de l’énergie fossile dans la vallée du Saint-Laurent. Pourquoi n’exige-t-il pas le colmatage définitif de ces puits? Ainsi, l’inquiétude citoyenne disparaîtrait peut-être enfin.

Gaétan Lebel

Association sportive et écologique de la Batiscan

Batiscan