Nous sommes mûrs pour le compostage

Lettre adressée au maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque.

Monsieur le Maire,

Vous constatez certainement l’urgence d’agir pour aider et soulager notre environnement dans l’usage et l’accroissement des rebuts de tous genres. Les efforts que nous déployons dans la collecte des ordures et des produits de recyclage sont honorables. Mais je pense que nous pouvons maintenant mettre en place un service de compostage qui va contribuer grandement à diminuer notre empreinte carbone.

Les infrastructures existantes pourraient très certainement être bonifiées afin de collecter tout ce qui peut être composté. Cette voie pourrait sans doute être utilisée comme engrais réutilisable et vendu par la suite avec profits. Ce qui aurait un triple impact: le premier rendrait notre ville plus verte, plus fleurie, plus rayonnante; le deuxième, ce projet donnerait un sérieux coup de main dans l’allégement des sites d’enfouissement; troisièmement, la ville de Trois-Rivières serait un excellent exemple de responsabilité face à l’état critique de notre environnement et encouragerait sans doute d’autres municipalités à suivre le pas.

Je vous encourage à contacter la Ville de Baie-Saint-Paul qui a un programme de compostage depuis plusieurs années déjà. Ils pourraient peut-être vous donner quelques idées pour les infrastructures et la gestion de ce projet.

En terminant, j’utiliserai les paroles du président français Emmanuel Macron en réplique au président Trump lorsque celui-ci a déclaré vouloir se retirer de l’entente environnementale signée par 197 pays: «Make the planet great again».

Dans l’intérêt de nos citoyens, de nos enfants, de petits-enfants et des générations futures, il est crucial que nous nous efforcions de donner cette chance à notre planète.

Dans l’espoir que cette requête sera entendue parce que je suis convaincu que la plupart de concitoyens de la ville sont du même avis que moi.

Jacques St-Onge

Trois-Rivières